Projets

« Aza kivy, l’étoile du matin » de Nantenaina Lova

documentaire – 77min – En finition.

« Ils veulent nous déterrer, ils veulent vous spolier, vous affamer, vous assoiffer, vous empoisonner… soyez courageux, on combat à vos côtés ! », voici les mots que les Ancêtres du peuple de la mer pourraient adresser à Edmond et à tous ceux qui luttent contre l’installation d’une gigantesque exploitation minière dans cette région du Sud-Ouest de Madagascar.
La pêche, c’est la vie d’Edmond, la vie de tous les Vezo. Au nom du « développement », les chalutiers pillent « leur » mer, et ce projet minier australien est une nouvelle malédiction. Pour garder courage, Edmond a baptisé sa pirogue : « Aza Kivy » (« N’abandonnons pas »).

Financement : Fonds Images de la Francophonie (OIF), aide à la finition de Vision Sud-Est (Coopération Suisse)


« Île était une fois » de Nantenaina et Eva Lova

documentaire – 52min – En production. Coproduction avec : Adala Films, Autantik Films. Diffusion : OITO TV

Une invitation au voyage dans les deux îles du réalisateur, celle où il vit, La Réunion, et celle où il a grandi, Madagascar. Ce carnet de voyage nous mène à la rencontre de Réunionnais et de Malgaches qui sont confrontés à des règles du jeu mondiales dévastatrices mais qui entent de résister en réinventant le mode de vie de leurs ancêtres.

Projet lauréat d’une résidence artistique du Département de La Réunion et ayant bénéficié d’une aide à l’écriture de la Région Réunion et d’une aide à la production du Fonds Images de la Francophonie (OIF), du CNC Cosip sélectif, de la Région Réunion et de la Procirep-Angoa.


« Soute à bombes » de Nantenaina et Eva Lova

documentaire – 100min – En production. Coproduction : Endemika Films, Adala Films et Diam Productions.

Comme beaucoup d’autres, les parents de Rabe ont accepté le défi du ministère de l’Agriculture : dompter les marais d’Antananarivo… Ly a gagné le pari ! Mais le voilà en proie à l’appétit féroce de la ville, des spéculateur set des polticiens. Seules armes à offrir aux habitants du village : un conte, des marionnettes et un film.

Financements : bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam, aide au développement de la Région Réunion, une aide à la production de la fondation Blue Ice Group (HOT DOCS), fonds Images de la Francophonie (OIF) + Clap ACP, Fonds WCF (Berlinale) + bonus ACP.